Lexique

Qu'est ce qu'un "tiers" ?

En comptabilité, le terme « tiers » fait référence à une personne physique ou morale qui est impliquée dans les transactions commerciales d’une entreprise, mais qui n’est ni l’entreprise elle-même ni l’État. Les tiers peuvent être des clients, des fournisseurs, des partenaires commerciaux, des employés, des actionnaires, des créanciers, des débiteurs, etc.

Les tiers sont des entités externes à l’entreprise et sont distincts de ses dirigeants, propriétaires ou employés. Ils jouent un rôle essentiel dans les opérations commerciales d’une entreprise, car elles impliquent souvent des transactions financières, des échanges de biens ou de services, des accords contractuels, des paiements, etc.

Voici quelques exemples de tiers couramment rencontrés :

  1. Clients : Ce sont les personnes ou les entreprises qui achètent les produits ou les services de l’entreprise. Ils sont considérés comme des tiers car ils ne font pas partie de l’entreprise elle-même.

  2. Fournisseurs : Ce sont les personnes ou les entreprises qui fournissent des biens ou des services à l’entreprise. Ils sont également considérés comme des tiers car ils sont externes à l’entreprise.

  3. Créanciers : Il s’agit des personnes ou des institutions qui prêtent de l’argent ou fournissent du crédit à l’entreprise. Ils sont des tiers car ils ont une relation financière avec l’entreprise, mais ne font pas partie de son organisation interne.

  4. Débiteurs : Ce sont les personnes ou les entreprises qui doivent de l’argent à l’entreprise. Ils sont considérés comme des tiers car ils sont externes à l’entreprise et ont une obligation de paiement envers elle.

L’identification et la gestion des tiers sont essentielles en comptabilité car elles permettent de suivre et de contrôler les transactions financières de l’entreprise. Les tiers sont souvent enregistrés dans les comptes comptables sous la forme de comptes clients, comptes fournisseurs, comptes de créances, comptes de dettes, etc.